Accueil > Articles > Règle des trois clics

Règle des trois clics

La règle des trois clics est un conseil présenté au site web. Cette règle stipule que toutes les pages d'un site doivent être accessibles en un maximum de trois clics, à partir de la page d'accueil. L'idée est bonne, mais certains points de vue stipulent qu'il s'agit d'un mythe. Cet article révèle le vrai sur cette règle.

Présentation de la règle

Trois livres

Cette règle, appelée "Three-Click Rule" en Anglais, stipule que l'internaute doit pouvoir accéder à n'importe quelle information en moins de trois clics de souris. Ceci à partir de la page d'accueil de n'importe quel site. Cela est censé améliorer l'ergonomie web. Dans le cas contraire, la règle stipule que les visiteurs peuvent être frustrés et/ou quitter le site.

Argument en faveur de cette règle

Spécialistes et étude prouvant la règle

Certains grands organismes, tel BusinessLink.gov.uk, recommandent la règle des trois-clics. Par ailleurs, des études ont montrés que plus le nombre de clics pour atteindre une information est important, plus la recherche prend de temps et plus l'utilisateur peut être mécontent (étude menée par Panayiotis Zaphiris et Lianaeli Mtei).

Habitudes de navigation

Homme qui aide et guide la navigation
Aide à la navigation

A travers le temps les habitudes de navigations évolue. A titre d'exemple, les internautes avait tendance à se focaliser sur les 3 premiers liens de résultats sur Google, tandis que maintenant ils se contentent plutôt des 2 premiers liens. Cela peut être justifié par une amélioration de la pertinence des résultats ou de la paresse de la part des utilisateurs de Google.

Dans le cas où les internautes deviendraient de plus en plus paresseux (ce n'est qu'une hypothèse) il serait peut-être judicieux de leur donner les informations en un minimum de clics.

Accessibilité

Les utilisateurs qui ont une déficience ne peuvent pas toujours utiliser une souris d'ordinateur. Ces utilisateurs utilisent en général la navigation au clavier pour accéder à l'information. Cette navigation à des faiblesses. A titre d'exemple, il faut cliquer de nombreuses fois pour accéder à un lien situé en bas de pages.

Une étude de Schrepp (2006) à démontré que pour certains sites la navigation peut être en moyenne de 3 clics pour les utilisateurs normaux et 102 touches cliquées pour une navigation au clavier. Cet exemple est extrait d'un site peu accessible, mais même les sites considéré accessible peuvent être long à navigué au clavier. Dès lors, la limite du nombre de clic peut aider à améliorer l'accessibilité.

Controverse

Pas toujours possible

Il n'est pas toujours envisageable d'utiliser cette règle. Si un site de plusieurs milliers de pages souhaite utiliser cette règle, il faudrait des menus énormes (plus d'une centaine de choix). Cela ferait des pages horriblement surchargées. C'est d'ailleurs très peu recommandé du point de vue de la loi de Hick.

Il est certes possible d'utiliser un moteur de recherche interne pour réduire le nombre de clic, mais cela ne fait pas tout. Les internautes ne peuvent pas toujours prédire ce qu'ils recherchent. Il faut pouvoir proposer un contenu au visiteur, à l'aide d'une suite de lien logique. Pour cette raison, l'utilisation de plus de 3 clics ne pose pas de problème, bien au contraire.

La règle est un mythe

Une étude à été réalisé en avril 2003 par l'User Interface Engineering pour en connaitre plus sur le comportement humain sur les sites web, en fonction du nombre de clics pour accéder à l'information. Cette étude à l'avantage d'avoir été réalisé sur un échantillon assez large (8.000 clics ont été analysés). Les résultats ont été publié sur l'article "Testing the Three-Click Rule" et révèlent les points suivants:

  1. Les visiteurs ne quittent pas forcément le site au bout de trois clics. En réalité, certains visiteurs vont jusqu'à la deuxième, troisième ou même la 25ème page avant de quitter le site
  2. Le nombre de clics ne peut pas prédire si la recherche a abouti ou non
  3. Le nombre de clics n'a pas de lien avec la satisfaction d'un visiteur

Navigation alternative

Logo de DontClick.it
Logo de Don't Click

Le site web Don't Click est très spécial puisque la navigation s'effectue sans aucun clic. Il suffit de survoler un lien avec la souris pour que la nouvelle page s'ouvre. Si par malheur le visiteur ose cliquer, une boite de dialogue demande si c'était volontaire ou non. Les données ainsi récoltées permettent d'avoir des statistiques. Sur près de 3.521.000 visites, il y a eu environ 2.055.000 clics.

De mon point de vue, les statistiques ne reflète pas vraiment l'opinion sur la navigation mais plutôt sur le en lui-même. Un site web similaire, avec un autre design pourrait fournir des résultats différents. Par ailleurs, la provenance des visiteurs influent sur les statistiques. Les visiteurs provenant d'un site très techniques peuvent probablement fournir des statistiques et opinions différents que s'ils venaient d'un site sur le design.

Conclusion

Quelque soit son opinion sur la règle des trois clics, il est recommandé de créer une structure et une navigation bien pensée. C'est cela qui va aider les visiteurs à naviguer sur un site. Il est possible de créer de nombreux menus et sous-menus du moment que le choix est clair et simple d'utilisation.

En ce qui concerne l'accessibilité, il est très recommandé de placer un moteur de recherche interne en haut de toutes les pages. De cette façon, un utilisateur qui ne peut utiliser sa souris, pourra accéder rapidement au champ de recherche avec la navigation au clavier.

Article rédigé par Tony_ le 15/03/2009 à 23h28 dans la catégorie "Information" du site InfoWebMaster.fr.

Lire les 7 commentaires

Ajouter un commentaire