Newsletter efficace   

Accueil > Articles > Newsletter efficace

Newsletter efficace

L'utilisation d'un bulletin d'information par email est judicieuse tant les intérêts d'une newsletter sont multiples en particulier pour fidéliser les prospects et créer du trafic vers un site. Or sont utilisation doit être particulièrement soignée pour en optimiser les résultats et éviter que cela rencontre l'effet contraire à ce qui est attendu. L'article suivant va détailler tous les points principaux permettant de réaliser une newsletter efficace.

Conseils préliminaires

Sachant qu'il existe plusieurs solutions permettant un envoi d'email de masse, il faut définir les besoins et les contraintes techniques pour faire la bonne sélection dès le début.

page web html et texte

Format

Le format d'une newsletter est très important, cela influencera directement l'envie de la lire et l'appréciation générale qui se dégage de cette lecture. L'utilisation du format HTML est à privilégier à un simple format textuel qui ne possède aucune image et aucune mise en forme.

Un email adapté au format HTML à la force de pouvoir se caler sur l'identité visuelle du site ou de la marque et surtout d'être plus agréable à l'œil. L'ergonomie peut être soignée pour mettre en valeur les éléments qui le nécessitent et au contraire pour réduire la taille de caractère des contenus obligatoire qui dérange le véritable contenu pertinent.

Périodicité

calendrier

La période entre deux envois de newsletter doit être constante, il faut se décider dès le début si l'envoi doit être quotidien, hebdomadaire, bimensuel ou encore mensuel. Pour aider à choisir la périodicité il y a ces éléments qui entre en compte:

  • Y a t'il suffisamment d'information à raconté à chaque newsletter? Si l'envoi est quotidien il faut être sûr que chaque newsletter contient suffisamment d’informations pertinentes.
  • Quelque soit la périodicité, il faut s'y tenir. Si la newsletter est annoncée comme hebdomadaire mais qu'en réalité l'envoi ne se fait que tous les mois, cela perd en crédit.
  • L'envoi doit être constant. L'irrégularité n'est pas de mise car les abonnés s'attendent à recevoir la lettre d'information à date régulière.
icône information Astuce: A votre avis à quel moment du mois les internautes reçoivent-ils le plus de newsletter? Lorsque cette dernière est mensuel, c'est à la fin du mois ou au début que les sites envois leurs bulletins d'information. Pour éviter de se perdre dans la masse, peut-être est-il judicieux d'envoyer la lettre à un autre moment que tous les autres.

Adresse email

Dans le but de faire professionnel il est suggéré de ne pas utiliser d'adresse email classique tel que hotmail, gmail ou yahoo. L'idéal consiste à utiliser une adresse email associé au nom de domaine du site, cela est un gage de qualité et d'assurance sur l'expéditeur. Par exemple, pour ce site il faut utiliser une adresse qui se termine par @infowebmaster.fr.
Le mieux consiste à avoir une adresse spécialement conçu pour la newsletter, préciser que les réponses sur cette adresse ne sont pas lue et associé un répondeur électronique à l'adresse email. Dans le cas contraire les abonnés peuvent répondre à l'email et cela demande énormément de temps à répondre à tous les emails.

Malgré tout, ceci représente la solution idéale qui ne peut pas toujours être réalisé, surtout pour les toutes petites structures.

Analyser les lectures

tableur statistiques camemberg

Si posséder un site vous analysez probablement les visiteurs à l'aide d'un outil tel que Google Analytics ou Xiti. Pour les newsletters, c'est pareil il faut analyser les lectures pour en connaitre l'impact. Malgré tout c'est plus limité. Il est suggéré d'analyser au moins le nombre de lectures grâce à un tracker placé sur une image presque invisible (1 pixel de diamètre).
Cela permet de savoir combien de fois la lettre à été lue comparé aux nombres de personnes qui la reçoivent. Il y a deux types de possibilités avec à chaque fois des analyses différentes:

  • Il y a moins de lectures que de personnes inscrites à la newsletter:
    • Le titre ne donne pas envie de lire la newsletter. Celle-ci est peut-être supprimée avant même sa lecture.
    • La newsletter arrive peut-être dans la boite à spam des abonnés.
    • Certains abonnés ont déserté leur boite aux lettres.
  • Il y a plus de lectures que de personnes inscrites à la newsletter:
    • La lettre est consultée plusieurs fois par les abonnés. Possible si les bons plans sont de bonne qualité.
    • La lettre est retransmise à d'autres personnes. Les logiciels de gestion de courrier électronique proposent souvent cette option assez facilement.

Qualité du service

Posséder une liste d'une dizaine d'inscrit à une newsletter est un travail facile à gérer qui peut presque s'effectuer via un webmail classique tel que hotmail, yahoo ou gmail. Mais lorsque ce chiffre s'agrandit, les soucis grimpent avec eux.

Désabonnement

Lorsqu'il y a plusieurs dizaines d'inscrit à une newsletter, la gestion automatisée des désinscriptions est plutôt primordiale sinon cela va vite devenir un calvaire qui nécessite beaucoup de temps et d'entretien.
Cette gestion automatisée doit être performante sinon de nombreux mécontents viendront vous le faire savoir.

Erreur lors de l'envoi

Lors de l'utilisation d'un script PHP ou d'un service externe il faut s'assurer qu'en plein milieu de l'envoi il n'y ait pas d'interruption. Si cela arrive il faut à tout prix éviter de renvoyer une newsletter à quelqu'un qui l'a déjà reçu.

Grand nombre d'abonnés

Même si ce n'est pas pour tout le monde et pas pour tout de suite, les sites qui ont beaucoup d'ambition doivent envisager la possibilité d'avoir plusieurs milliers d'abonnés. Cela demande une organisation et une solution technique un peu différente. Techniquement pour mieux gérer un envoi de masse il faut diviser une grande liste en plusieurs petites. Cela permet de faire attention aux erreurs d'envois. Mais dans ce cas de figure il faut adapter la méthode de désinscription efficacement.

Éléments accrocheurs

L'inscription à la newsletter ne garantie pas que les prospects sont acquis et garantie, il faut encore que ceux-ci ouvrent les emails, les lisent, cliquent sur un lien menant au site et ne quittent pas ce dernier.

Nom de l'expéditeur

Il faut savoir que le nom de l'expéditeur est un élément mis très en avant sur la plupart des logiciels de gestion des emails. Cet élément est le premier à inciter les internautes à ouvrir l'email de la newsletter. Voici la façon d'optimiser le nom de l'expéditeur:

  • Le nom doit être court. Lorsque c'est trop long ça n'incite pas à cliquer pour ouvrir l'email.
  • Le nom de l'expéditeur peut être le titre du site (exemple: InfoWebMaster.fr).
  • L'utilisation d'un nom exclusivement composé de majuscule est à éviter.

Titre

Le titre est le second élément le plus visible et le plus pris en compte pour inciter à ouvrir la newsletter. Ce serait dommage qu'une newsletter très efficace et travaillée ne soit pas ouverte à cause d'un titre pas accrocheur. Voici des suggestions pour choisir un titre:

  • Présence d'une offre à durée limitée.
  • Surfer sur la saisonnalité.
  • Personnaliser le titre. Pour cela l'utilisation du prénom ou de la localité du prospect est une bonne idée.
  • Les offres peu alléchantes n'incitent pas à ouvrir la newsletter.
  • Les offres trop alléchantes n'incitent pas non plus, car ça sent l'arnaque à plein nez.
  • Un titre non explicite n'est pas efficace. Le prospect doit comprendre la thématique et le sujet de l'email.
horloge

Moment de lecture

Il faut y penser, l'heure à laquelle la newsletter est reçue influe sur sa lecture. Si elle est envoyée en plein milieu de la journée et que l'abonné consulte ses emails à son travail, il n'aura pas le temps de l'ouvrir ou de la consulter soigneusement. Tandis qu'un email reçu le soir est plus facilement consulté.

Structure du contenu

Structurer correctement le contenu est un des piliers permettant d'optimiser le taux de clics. Faire un email qui ne contient que du texte sans forme n'invite pas à la lecture. Pour cette raison il est judicieux de travailler la structure de la même manière sur le même principe que l'ont structure une page web, bien que la finalité soit différente.

Ergonomie

L'ergonomie appliquée au web consiste à améliorer le confort de lecture et à répondre aux attentes des lecteurs. Les principaux éléments à prendre en compte sont la sobriété du contenu, sa lisibilité et son utilisabilité. Pour cela il faut respecter certaines constantes tel que:

  • Présence du logo ou nom du site en haut de page.
  • Information légale et peu importante dans le pied de page.
  • Si une version en ligne de la newsletter est disponible il faut placer un lien en haut de l'email tel que: "si vous n'arrivez pas à visualiser ce message correctement, consultez-le à cette adresse".

Design

Il est préférable que les newsletters possèdent une identité visuelle, la même que le site qui y est associé. De cette manière les lecteurs font l'association directement avec le site qui est associé à la l'email.

Compatibilité

Tous comme les navigateurs internet, les logiciels de gestion d'email et les webmails ne gèrent pas tous de la même manière face aux CSS. Pour éviter les mauvaises surprises il faut faire des tests sur les principaux webmails et ne pas s'aventurer sur des fonctions CSS trop compliquées.
C'est pour cela que l'utilisation du tableau pour mettre en page les éléments est à privilégier.

De la même manière il est recommandé de créer une page web avec le même contenu que la newsletter et de placer le lien de cette page en haut des emails.

icône information Astuce: Une ressource très intéressante présente les compatilité de très nombreuses balises HTML ou CSS en fonction des logiciels de gestion d'email. Cette ressource est présenté sous forme de tableau: Guide to CSS support in email clients [en].

Contenu

Le contenu même de l'email doit lui aussi être étudié pour plaire aux abonnés. Le contenu textuel doit être court (pour être lu rapidement), direct (aller à l'essentiel), différent du site (complémentaire), et cibler les personnes qui reçoivent cet email.

Thématique

La charte éditoriale du site doit être conservée. Ainsi un site spécialisé sur l'informatique doit rédiger des newsletters sur cette même thématique sous peine de perdre des abonnés ou tout du moins de les désintéresser.

Sujets

Il faut savoir que la majorité des personnes qui s'inscrivent à une newsletter désirent des offres commerciales. Pour cette raison les boutiques en lignes doivent penser à proposer des bons plans et les autres types de sites peuvent essayer de faire un partenariat avec une site d'e-commerce.

Quoiqu'il en soit les conseils en tout genre sont toujours apprécié, surtout lorsqu'ils proviennent de professionnel ou de personne reconnu dans un domaine.

Pas de mensonge

Quoiqu'il en soit il faut respecter l'intitulé l'email. Les promesses indiquées dans le titre doivent être respectée pour ne pas décevoir les abonnés. Si le titre indique une promotion il faut la proposée dans la newsletter.

Éviter le spam

non au spam

L'une des hantises avec les newsletters c'est d'éviter d'être considéré comme du spam par les filtres des logiciels de gestion des emails. Contrairement à ce que l'ont pourrais penser il y a des moyens de mettre toutes les chances de son côté pour éviter la boite à spam. Voici une liste de conseils:

  • Dans le contenu il faut éviter les URL qui semblent "louche" (telles les adresses qui contiennent trop de paramètres).
  • Eviter l'utilisation trop importante de majuscule et de point d'exclamation.
  • Eviter l'utilisation de script.
  • Ne pas utiliser trop de termes utilisé par les spammeurs tel que: gratuit, viagra...

Bouche à oreille

Le bouche à oreille électronique est un bon moyen de populariser un email mais ce n'est pas une solution miracle qui décuple la visibilité. Certaines astuces sont nécessaire pour mettre les chances de son côté:

  • Suggérer la transmission de l'email dans son contenu avec une phrase du genre "cet email vous à plu, vous pouvez le retransmettre à vos amis".
  • Créer un contenu suffisamment intéressant pour qu'il donne envie d'être partagé. Lorsqu'une information particulièrement ennuyeuse doit être communiquée à travers ces emails il est judicieux de communiquer en même temps un bon plan pour "compenser" et tout de même donner envie de faire partager la newsletter.
icône information Attention: Certaines données évoquées sur cet article proviennent de l'excellente étude de la société ALTICS (conseil, études, conception, accompagnement, formations et audience) intitulé "Etude Newsletters Ecommerce : Boostez votre chiffre d'affaires".

Article rédigé par Tony_ le 31/08/2009 à 23h51 dans la catégorie "Webmarketing" du site InfoWebMaster.fr.

Lire les 2 commentaires

Ajouter un commentaire