Google Sandbox : Désensablement   

Accueil > Articles > Google Sandbox : Désensablement

Google Sandbox : Désensablement

Première partie Deuxième partie Troisième partie Quatrième partie Cinquième partie
Google Sandbox : Généralités Google Sandbox : Cas précis Google Sandbox : éviter le bac à sable Google Sandbox : Désensablement Google Sandbox : Conclusions

Comment sortir un site de la sandbox?

Contrairement au chapitre « Comment éviter la sandbox » nous allons ici tenter d’identifier les moyens pour sortir rapidement de la sandbox.

Attendre

horloge

Contre toute attente, le premier conseil pour sortir de la sandbox c’est tout simplement d’attendre.
Je suis conscient que c’est déroutant comme conseil, en particulier pour les sites d'entreprises qui nécessitent d'avoir une visibilité sur la toile à tout moment. Mais en principe après la période de sandbox, qui peut parfois être longue, vous sortirez de vous-même.

Raccourcir la période de sandbox

Si la période dans la sandbox n’est pas la même pour tous c’est forcément qu’il y a des facteurs qui sont pris en compte et en les maniant habilement, il est possible de réduire le temps pendant lequel un site reste dans le désert.

Dune dans le désert

Pour cela il faut suivre les multiples conseils évoqués dans le chapitre « méthode pour éviter la sandbox ». Si vous vous retrouvez dans une situation qu’il aurait été préférable d’éviter, vous avez le choix de revenir en arrière si cela concerne une manipulation sur votre site ou alors de contacter l’autre site, si cela concerne un lien de mauvaise qualité que vous avez reçu.

Quoi qu’il en soit, plus vous vous efforcerez à créer un site indispensable et plus Google sera forcé de vous sortir de la sandbox rapidement.

Solution alternative

Certains sites ne peuvent pas se permettre d’attendre trop longtemps pour retrouver des positions normale dans le moteur de recherche Google, c’est le cas notamment des sites commerciaux ou des sites d’entreprise. Il existe alors une solution alternative qui est bien pratique mais elle ne fera pas l’unanimité dans le camp des référenceurs qui pensent que la sandbox s’applique à tous les nouveaux sites.

L’idée consiste à créer un autre site internet (en achetant un nouveau nom de domaine) et de modifier les points qui ont éventuellement amené à entrer en SandBox:

  1. Pour commencer, il est peut-être judicieux de changer un peu le contenu. Cela passe à la fois au niveau du contenu et du code source pour éviter d’avoir deux sites presque identiques sur la toile.
  2. Ensuite il faut modifier la gestion des liens externes qui pointent vers votre site. Si vous pensez que votre site est entré en BlackList à cause d’un afflux trop important de liens et trop rapidement, alors il est judicieux de ne pas refaire les mêmes erreurs.
  3. Posez-vous la question de savoir s’il serait bon de récupérer tous les liens pointant vers le site sandboxé vers votre nouveau site.

Avec une méthode comme celle-ci vous aller vous retrouver avec deux sites web. Les deux vont pouvoir évoluer différemment. Le point positif c’est que le premier site qui a été sandboxé sortira un jour du bac à sable et sera ainsi sûrement plus puissant que le deuxième un peu trop jeune.
Mais ce qui est un point positif dans un sens peut aussi se révéler être un point négatif dans un tout autre état d’esprit: souhaitez-vous vraiment mettre en place cette méthode sachant que votre site sandboxé va sûrement sortir du sable au bout d’un moment et ainsi être plus puissant qu’auparavant? Cela ne se révèlerait peut-être qu’une perte de temps et d’énergie pour peu de chose.

Méthode plus radicale

Une solution plus radicale est envisageable, cela concerne particulièrement les entreprises qui ne peuvent pas attendre de sortir de la sandbox, il s’agit de faire un changement permanent de site. Voici la procédure pour réaliser ce type de méthode:

  1. Acheter un nouveau nom de domaine.
  2. Copier le site existant (celui sandboxé) et le mettre en place pour le nouveau nom de domaine.
  3. Faire une redirection permanente de toutes les pages de l’ancien site vers le nouveau.

Bien entendu lorsque vous utilisez cette méthode très radicale il faut éviter de faire les mêmes erreurs que sur le premier site et il faut alors oublier définitivement le premier site.

Analyse par Google du nombre de requêtes par jour

Il y a un dernièrement méthode un peu obscure et hypothétique qui peut faire sortir un site de la sandbox. Il faut pour cela se faire une petite réflexion et raisonnement en ce qui concerne la sandbox pour les sites neufs. Ces sites sont susceptibles d’aller dans la sandbox. Mais quel est l’intérêt de pénaliser un site neuf qui présente un fort intérêt pour les internautes? Avec ce genre de comportement, Google se pénaliserait lui-même.

Il est alors primordial que Google arrive à déterminer par lui-même (et rapidement) s’il faut sortir un site de la sandbox. Prenons le cas d’un site tout neuf qui fait un grand buzz lors de sa sortie, avant même de faire des liens vers ce site, les internautes voudront commencer par le chercher, or que se passe-t-il s’il n’apparait pas dans les résultats de recherche?

Un expert SEO (Search Engine Optimisation) a souligné le fait que Google peut très aisément regarder le nombre de requêtes par jour pour chaque mot-clé. Si un mot est habituellement recherché qu’une centaine de fois quotidiennement et qu’il se retrouve soudainement recherché des milliers de fois en l’espace de quelques heures, c’est que quelque chose se passe. Il est dans l’intérêt de Google de revérifier les résultats qu’il propose pour être sûr que ceux-ci soient à jour. Dans ce type de cas, il est possible qu’un site sorte très rapidement du bac à sable car il présente un intérêt immédiat aux utilisateurs du célèbre moteur de recherche Google.

Amélioration du positionnement après la sandbox

Après avoir vécu une traversée du désert, parfois longue, il est très appréciable de pouvoir retrouver de nombreux visiteurs en provenance de Google. Certains webmasters s’accordent à dire que lorsqu’un site sort de la sandbox, celui-ci se voit généralement attribuer plus de visiteurs en provenance de Google. En d’autres termes, le site reçoit plus de visiteurs en provenance de Google qu’avant l’effet sandbox. Il est malheureusement difficile de savoir si c’est vrai et si ce n’est pas le fait que pendant la période de sandbox le site à continuer à recevoir des liens, ce qui fait qu’à la sortie de la sandbox il est plus populaire qu’auparavant.

Néanmoins, il est probable qu’il y ai réellement une amélioration du référencement après la sandbox puisque cela signifie que le site à fait ses preuves et qu’il est bel et bien de qualité. En quelques sortes, Google lui fait à nouveau confiance.


Télécharger gratuitement l'ebook sur la Google Sandbox

Cet article vous à plu, vous pouvez télécharger gratuitement l'e-book qui résume l'ensemble des article sur la Google Sandbox. Cela permet de comprendre en détail tout ce qu'il faut savoir sur la Google Sandbox:
icône pdf E-book Google Sandbox (format pdf ; 15 pages).

Creative Commons License
Google Sandbox by Tony Archambeau est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas de Modification 2.0 France.
Basé(e) sur une oeuvre à www.infowebmaster.fr.


Article rédigé par Tony_ le 02/04/2009 à 18h59 dans la catégorie "Référencement" du site InfoWebMaster.fr.

Ajouter un commentaire